Envie de participer ?

Résultat :

Ejlss Séniors 2 2 CANAL NORD FC 2

L’EJLSS concède un match nul contre canal nord et évite la crise

( Compte rendu par Lucas )

Dans un match hyper intense, Canal Nord et l’Entente se neutralisent  : 2-2

Toujours pas de victoire pour Benjamin Canard sur le banc des Lapeyrousiens, mais l’espoir de nouveau fait peu à peu son chemin.

La claque reçue la semaine dernière avait marquée les esprits. Touché dans son orgueil, l’Entente se devait de réagir sous peine d’entrer en crise.

C’est dans un climat tendu que les locaux abordent leur 3e réception de la saison.

Le manque criant d’agressivité la semaine dernière n’est pas passé inaperçu aux yeux de Benjamin Canard. Un discours péremptoire ce dimanche traversait les murs des vestiaires. On pouvait entendre « jouez avec courage et fierté, ce qui s’est passé il y a une semaine, je ne veux plus jamais le revoir ! »


La composition


Pour sa deuxième feuille de match, plusieurs changements sont visibles. Recrue, Théo Jeremie débute pour sa première, tout comme Théo Cavaniol

image-20231127081158-1.png

En sortant des vestiaires, les deux équipes apprennent que le coup d’envoi est reporté à une heure ultérieure. La licence de l’arbitre faisant défaut au niveau informatique.

40 minutes s’écoulent jusqu’au coup de sifflet de Monsieur Munlom-Nuge.

Les Lespinassois donnent le coup d’envoi d’un match qui a tout de l'allure d’une guerre physique. Les premiers contacts ne démentent pas les prédictions. Les Rouge et Noir de
l’Entente entrent sur le terrain avec un tout autre état d’esprit. Ce sont d’ailleurs eux qui mettent le pied plus fortement et concèdent les premières fautes. Avec un arbitre adepte du jeu sur les premiers contacts, le plan de Canard se déroule à la perfection.

Les étoiles s’alignent lorsque sur une attaque placée, Maxime Dietrich est à la réception d’un centre au second poteau et ouvre le score. (1-0) 

Canard avait parlé d’honneur avant la victoire, il semble en route pour obtenir les deux.

Ce premier but vient récompenser une entame réussie des Lapeyrousiens.

Sans pour autant prendre peur et reculer, les Rouge et Noir continuent de développer du jeu, ien plus au sol que Canal Nord qui usent à outrance
des ballons longs.

Suite à un corner qui ne fait que confirmer la domination de l’EJLSS,Théo Jeremie place sa tête à droite et marque pour sa première avec l’Entente. (2-0)
Sonné, Canal Nord sort peu a peu de son match, ne trouvant toujours pas de solutions à l’agressivité Lapeyrousienne, bien trop puissante jusqu’à présent.

Contrairement au premier but, l’Entente va peu à peu perdre la possession, reculant au fil des minutes. Un bloc bas se forme et une attaque défense voit le jour. Les Lespinassois font le siège du But de Lucas Zemtchounoff qui résiste et réalise plusieurs parades et sorties autoritaires. À la 40e minute, le verrou ouvre une première brèche. Une perte de balle dans la surface permet à l’attaquant de Canal Nord de se présenter en face à face et réduire la marque. 2-1 à la mi temps.


De retour aux vestiaires, les joueurs de l’entente sont félicités par le duo de coach. Paul Campourcy prenant la parole, rappelle que le plan est parfaitement intégré par ses joueurs :


« il reste 45 minutes pour montrer qu’on leur marche dessus, ne lachez rien !»

De retour sur la pelouse, les Hommes de Canard et Campourcy ne changent pas d’attitude et continuent d’harceler ceux de Lespinasse. Le salut passe par l’envie et les
duels, claquants de plus en plus fort.

Le siège du but Lapeyrousien se poursuit et l’Entente ne semble pas en mesure de sortir la tête de l’eau. De multiples offensives des visiteurs mettront le feu, obligeant Lucas Zemtchounoff à des parades de plus en plus compliquées. Le tournant du match semble bientôt venir, et il ne viendra que tardivement.

La 85e minute est le théâtre d’une mésentente entre le gardien des Rouge et Noir et sa défense sur un long ballon aérien. Lucas Zemtchounoff semble bien plus fautif que ses partenaires sur ce coup. Canal Nord égalise à quelques instants de la fin.(2-2)

Une dernière offensive et une frappe cadrée clôturent cette 5e journée de D5. Les deux équipes jouant la montée, ce nul n’arrange personne. L’EJLSS évite la crise et entrevoit un avenir meilleur.

Comme le sentiment qu’un groupe s’est retrouvé après avoir traîné son fantôme depuis la première journée à Bouloc.

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.