Envie de participer ?

Résultat :

FRONTON US 1 1 EJLSS Seniors

L’EJLSS ramène un bon point de Fronton

(compte rendu rédigé par Lucas)


L’Entente et Fronton se neutralisent au terme d’une partie où tout s’est joué en deuxième mitemps.
Ce nul ramène les homme de Benjamin Cannard à trois points de la première place.


C’est dans des conditions dantesques que les Lapeyrousiens se déplaçaient à fronton samedi soir. En plein hiver, un froid polaire accueillait les rouges et noirs. Minés par les blessures et sansentraînements depuis 3 semaines, un match déséquilibré en terme de préparation attend les deux équipes.


La composition
Avec un groupe décimé par les blessures et les absences de plusieurs cadres, Cannard doit innover. Convaincant pour sa première la semaine dernière, Théo Jeremie est reconduit aux Côtés de LoïcDaniel qui fait son retour dans le 11 . Pour sa première convocation en équipe première, DimitriDelagneau démarre titulaire en tant que latéral Gauche. Sans sentinelles pour ce déplacement, Benjamin Canard est forcé de rechausser les crampons etdémarre en tant que numéro 6 aux côté d’Ilyes.

image-20231205093917-1.png

 

Le résumé
Pendant les 45 premières minutes, un round d’observation a lieu de part et d’autre. Les deux équipes cadenassent le milieu de terrain et empêchent les ressorties de balle. L’Entente dans un nouvel élan semble confirmer les bonnes choses entrevues la semaine passée. Dominants dans l’agressivité, les Hommes de Cannard impose un gros rythme aux frontonais. Les duels font mal et le froid n’est pas là pour aider les locaux, un peu surpris. Durant cette mi temps, aucune grosse occasion n’est à signaler, si ce n’est une frappe cadrée de chaque côté. Physiquement plus friables, les lapeyrousiens commencent à sentir les 3 semaines sans entraînements. Cela se traduit par un recul progressif du bloc qui commencent à subir au fil des minutes. La défense tient bon et ne concède pas de grands dangers jusqu’à présent. Monsieur Lakhdar siffle la fin d’un premier acte rythmé mais peu emballant. On sent alors que le premier qui marquera assommera celui qui encaissera. De ce qu’on a pu entendre, c’était le discours dans le vestiaire lapeyrousien. Venus sans certitudes, l’espoir d’un bon résultat commence très sérieusement à pointer le bout de son nez.
Physiquement diminuée, l’entente revient sur la pelouse en continuant de défendre. Ce cleen sheet qui ramènerait au minimum un point. Un véritable effort collectif naît lorsque Fronton attaque le second acte tambour Battant côté droit, obligeant Lucas Zemtchounoff à sa première parade de la soirée. Dans l’impossibilité d’aller presser, l’EJLSS fait bloc et défend en équipe. Fronton force et se découvre peu a peu. Après deux autres autres assauts des locaux, un simple six métres va tout
faire basculer. Sur ce dernier, le gardien de l’Entente trouve la tête de Yohann De Sousa qui dévie sur Romain Linares. Parti à la limite du hors jeu, l’attaquant lapeyrousien se présente face au gardien et ferme son pied, l’Entente braque le coffre fort de fronton, Abasourdi. 1-0
Comme La semaine dernière l’entente ouvre le score et bloque tout. Plus aucun espace n’est disponible. La défense centrale JerémieDaniel ne laisse aucun ballon aérien à des attaquant frontonais, désabusés mais pas résignés. Héroïque, l’entente va subir de plus en plus et concède une nouvelle occasion. Les frappes cadrées se multiplient, fronton se rapproche de faire sauter un verrou plus sécurisé que la banque de France. Physiquement à bout, les Rouge et Noir jettent leur
dernières forces dans la bataille et sur un contre Dietrich se présente seul face au gardien avec R. Linares à sa gauche, l’attaquant choisit d’y aller seul et perd son face à face. Le tournant du match vient peut-être d’échapper à l’entente. Rendus Nerveux par un arbitrage qui ne veut pas sourire aux frontonais, les locaux vont devenir
fous de rage lorsque Hugo Callegari emporte le numéro 10 dans la surface. Monsieur Lakhdar est de marbre, rien à ses yeux. Le début du temps additionnel commence à donner son verdict, L’EJLSS se dirige vers un exploit. Mais dans le football, rien n’est jamais terminé. Sur le dernier ballon envoyé dans la surface, Fronton va profiter d’une erreur de Lucas Zemtchounoff et permet aux bleus d’égaliser à la 95e minute: 1-1 ; L’entente est victime du scénario le plus cruel de sa saison. Le jeune gardien qui dispute sa première saison en District ne s’en remettra pas. Le Ciel vient de tomber les rouge et noir. La fin du match est marquée par une échauffourée, Cannard est exclu pour contestation. Son absence pourrait être d’au moins 4 matchs. Héroïque dans l’état d’esprit, l’Entente ramène un Bon point de Fronton, qui leur permet de recoller à trois point de la première place (avec un match en moins pour Canal Nord et deux pour le Girou)


Les réactions
Benjamin Cannard « Aujourd’hui le ciel nous est tombé sur la tête. On aurait pu gagner comme perdre. Les occasions étaient contre nous. Je suis fier de mes joueurs, avec cet état d’esprit, on gagnera pas mal de matchs »
Dimitri Delagneau « Ma première s’est bien passée. Je n’étais pas stressé. J’ai tout fait pour ne pas me mettre de pression et prendre du plaisir et c’était plutôt sympa »
Loic Daniel « depuis la semaine dernière, un groupe est né. Il faut qu’on continue comme ça sans rien lâcher »

Commentez l’évènement

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.